Pourtant le week-end navigation à Brest ne s’annonçait pas vraiment clément, voire désastreux d’après les prévisions météorologiques. Mais voilà, parfois, Neptune se met d’accord avec Eole pour changer la donne et enchanter les navigateurs passionnés. Un départ vers 10h00 le samedi sur une mer calme et une pétole ont contraint les bords à faire un peu de moteur avant de  pouvoir jouir du vent. La bruine a pointé son nez le temps d’une matinée. De Brest à Douarnenez, le premier jour fut fort calme.

Le lendemain, un départ relativement tôt avec un vent Nord-Ouest ont bien poussé les voiliers qui ont vogué avec une vitesse de 6 nœuds en moyenne. Grand-Voile et Génois déployés ,et même une prise de ris a été nécessaire dans le courant de la journée! Un mouillage dans l’Anse de Dinan pour un déjeuner convivial, bateaux à couple pour pouvoir mieux échanger, et surtout pour se revigorer avant de reprendre la route vers Camaret. Une arrivée de nuit sous la lune à Tréboul offre un spectacle d’exception.

Au cours de cette balade dans la Rade de Brest sous un soleil lumineux, les bords du CCIF ont croisé, émerveillés le voilier spatial Groupama. En outre, à l’aller comme au retour, les navigateurs du CCIF ont souvent frôlé les impressionnants Tas de Pois. Pour la dernière journée, les spi ont coloré les nuances de bleu ciel et bleu mer de l’univers breton. Un week-end particulièrement bien réussi.